Solutions techniques

Le châssis en prothèse partielle

Classe I
Classe II
Classe III
Classe IV
Couronnes fraisées
Maxillaire
Mandibule
Maxillaire
Mandibule
Maxillaire
Mandibule
Maxillaire
Mandibule
Maxillaire

Classe I

Édentements distaux bilatéraux

MAXILLAIRE CLASSE I Plaque palatine large. Barre cingulaire pour empêcher le décollement postérieur de la prothèse par rotation autour des 2 crochets.
MANDIBULE CLASSE I Liaison semi-rigide par disjonction des selles. Crochet de ROACH à rétention distale sur 34. Crochet de NALLY et MARTINET sur 45.

Classe II

Édentement distal unilatéral

MAXILLAIRE CLASSE II Barre coronaire. La barre cingulaire n'est pas obligatoire. Quadrilatère de sustentation créé par les 3 appuis occlusaux et la tubérosité. Liaison semi-rigide entre selle et appui sur 13.
MANDIBULE CLASSE II Crochet de Roach sur 33 permettant la disjonction. Le crochet sur 45 s'oppose à la rotation autour de l'axe 33 ainsi que 47, quand la selle distale subit les pressions occlusales.

Classe III

Édentement encastré

MAXILLAIRE CLASSE III Sustentation et stabilisation assurées par les 4 appuis occlusaux. Le crochet sur 13 n'est pas indispensable. Le système RPI, plus indiqué pour les édentements distaux est choisi pour son bras rétentif peu visible.
MANDIBULE CLASSE III La barre linguale ne sert que de connexion. Crochets Ackers postérieurs sur 37 et 47 pour empêcher la fuite distale.

Classe IV

Édentement encastré antérieur

MAXILLAIRE CLASSE IV Barre corono-cingulaire avec appuis occlusaux. Crochets rigides, situés postérieurement pour préserver l'esthétique.
MANDIBULE CLASSE IV Le crochet cavalier (double) de BONWILL nécessite la préparation des cr^tes marginales pour que le bras transocclusal puisse être le plus résistant possible sans gêner l'occlusion.

Couronnes fraisées

Édentement encastré bilatéral

Sur les prémolaires, les couronnes comportent un élément cosmétique vestibulaire. Les crochets n'ont pas de bras vestibulaire.